“I walk around the world like a ghost, and sometimes I question whether I even exist. Whether I've ever existed at all.” Paul Auster, Travels in the Scriptorium


Vulnérabilité, force, impermanence : le travail d'Alexandra Devaux met en lumière la jeunesse à son point critique, lorsque l'innocence s'évanouit et que les cicatrices de la vie commencent à émerger. En tant que femme artiste peignant la masculinité, elle bouscule la tradition picturale patriarcale. Son approche féministe n'est cependant jamais amère, mais toujours apaisante. Devaux dépeint le feu intérieur porté par les jeunes hommes, offrant un instantané d'une époque où tout semble encore possible. Ses modèles sont représentatifs d'une génération à cheval entre aigre-doux, le bubble-gum et la fumée de tabac, entre l'innocence et les jeux d'adultes. Les garçons se tiennent l'un à côté de l'autre, regardant fixement dans le vide. Leurs doigts longs et élégants, tendus en l'air ou tenant nonchalamment une cigarette, contrastent avec la gravité de leurs visages et de leurs postures. À moitié nus, parfois prostrés, allongés dans l'intimité d'un salon ou postés dans la rue, ces personnages racontent sans bruit des histoires sur le monde qu'ils habitent, produisant un sentiment parfois lynchèen d'étrangeté troublante. Les caractéristique de l'approche de Devaux est la sensation de profondeur qu'elle donne à ses peintures. Le flou, les transitions brutales et les coups de pinceau lourds nous rappellent constamment que nous sommes dans un monde pictural. Une seule teinte, que ce soit l'indigo d'une chemise ou le cramoisi d'un sous-vêtement, domine souvent le tableau. Parfois, la couleur est si importante qu'elle devient le sujet lui-même, comme dans les surfaces brillantes des œuvres en résine : comme un objectif d'appareil photo momentanément brouillé par quelques gouttes d'eau, faisant disparaître temporairement les modèles.

Celine Baumann , Schwesterprojekt queer collective


Artiste française , née à Paris, vit et travaille entre l'Ardéche et Paris

---

Master surface à l' ENSAD - Ecole nationale supérieure des Arts Décoratifs , Paris , honneur du jury


--- Prix

2010 - Lauréate « Ateliers d’art de France» Paris

1999 - Lauréate de (anciennement) la S.E.M.A  Paris Ile de France


--- Expositions

2021 - 65 ème Salon de Montrouge Octobre - Paris - France 

2020 - Print the screenshot - exposition collective - Lausanne - Suisse - ( annulée )

2020 - Visions - Nuit des bains - Freestudios - Genève - Suisse

2019 - Le garçon du jeudi soir - galerie Zwahlen - Orbe - Suisse

2019 - Let me be vulnerable - curateur : Schwesterprojekt queer collective - Werkraum Warteck pp - Basel

2019 - La Menuiserie - Lutry - Suisse

2018 - Biennale Emergences - Paris

2018 - Curator and artist : "Tu n'étais qu'une pierre , tu es un prodige " Feldman studio Paris

2017 - Pop up - Galerie first - Genève - Suisse

2013 - Exposition Hubert de Malherbe- Galerie Philippe Sinceux- Paris

2013 - AD intérieurs - Métamorphose - AD magazine - Condenast - Art Curial- Paris

2009 - Talents aux Arts Déco - 50ème anniversaire du Ministère de la Culture, ENSAD Paris


---

2011 - 2014 - Enseignante en Master  - Ecole Nationale supérieure des Arts Décoratifs - ENSAD Paris

Using Format